Descendre le Courant d’Huchet

Bienvenue dans la réserve !
Aux beaux jours, la meilleure façon de découvrir la réserve naturelle, c’est en galupe, la barque traditionnelle à fond plats des bateliers du courant d’Huchet.

Glissez sur les 340 hectares du Lac de Léon. Rare étang à profiter d’une embouchure sur l’océan. Au départ de Léon, vous pourrez croiser des tortues cistude d’Europe, puis en direction des marais vous partez à la recherche des trésors de la réserve. La faune et la flore sont surprenantes.

Courant dHuchet

De nombreuses espèces d’oiseaux (Blongios nain, héron cendré, le milan noir) et de poissons (carpe, sandre, anguilles) vivent dans les mini forêts marécageuses.
A la Nasse débute véritablement le Courant d’Huchet : bienvenue dans l’Amazonie Landaise. La végétation est riche : Aulnes, osmondes royales géantes, iris des marais.

Courant dHuchet

Après le marais de la Pipe, le Courant oblique vers le sud pour longer la dune littorale. Le paysage change, lumière, dunes, oyats. Le martin pécheur laisse place aux oiseaux marins. Apres 9 kilomètres de divagation, le courant d’Huchet, embrasse enfin l’Atlantique.
Classé site protégé en 1932, le courant d’Huchet devient une réserve naturelle en 1981.

Courant dHuchet

Règlementation :
La réserve naturelle du Courant d’Huchet peut se visiter de deux manières différentes, aussi agréable que complémentaires. Si vous optez pour une visite « aquatique » vous devez faire appel aux bateliers officiels, autorisés à descendre le Courant. Les autres barques et canoë sont interdits, tout comme les bateaux à moteurs afin de préserver les herbiers aquatiques et la tranquillité de la faune. La réserve naturelle propose des visites guidées pédestres. Si vous partez seul, privilégiez les départs du pont de Pichelèbe.

Courant dHuchet

VOIR LE SITE INTERNET
DE LA RESERVE NATURELLE